La mission première du CECOSDA est de contribuer à l’atteinte des objectifs de développement durable, en accompagnant les organisations qui œuvrent au développement international et local. Ainsi, en vue de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations par des réponses pertinentes aux nombreux besoins et défis du développement, le CECOSDA met à disposition des acteurs, des compétences en matière de communication, de recherche et de formation. Loin de simples campagnes de relations publiques ou de communication institutionnelle à déployer, il s’agit de contribuer au développement des communautés, au travers de la mise en application des techniques de communication recommandées dans le cadre de la C4D. Le succès d’une telle mission repose sur une série d’objectifs réalistes, propres au CECOSDA et en droite ligne avec les objectifs de développement durable tels que décrits dans le rapport Brundtland.

Par la mise à contribution de son expertise en communication pour le développement, le CECOSDA se propose pour principal objectif, de promouvoir le changement de comportement des populations, pour en faire des citoyens « Ecofavorables ». Pour ce faire, le CECOSDA se propose de développer et mettre à contribution, des stratégies et outils visant à répondre pertinemment aux nombreux besoins et défis du développement durable. Par la mise à disposition et en application des savoirs, savoir-faires et savoir-êtres de nature à contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations, le Centre se propose d’atteindre les objectifs spécifiques suivants :

  •  - Accroitre l’efficacité des programmes de développement durable par la communication pour le changement de comportements afin de garantir la viabilité sociétale pour tous ;
  •  - Rendre le développement durable plus accessible et mieux compréhensible, partager des compétences et connaissances communicatives, orientées vers des solutions à travers les publications ;
  •  - Améliorer la gouvernance de l’action en matière de développement durable, au travers de l’accroissement de l’accès à l'information et l'échange de connaissances ;
  •  - Garantir une meilleure exploitation de la recherche des experts, chercheurs et autres personnes intéressées pour développer et évaluer des visions d'un avenir durable ; 
  • Bâtir une «Jeunesse Ecofavorable »