CECOSDA célèbre l'édition 2017 de la journée mondiale de l'eau

CECOSDA célèbre l'édition 2017 de la journée mondiale de l'eau

Le 22 mars 2017 a marqué la célébration de la Journée mondiale de l'eau sous le thème «eaux...

le CECOSDA soutient la certification forestière pour la gestion durable des forêts

le CECOSDA soutient la certification forestière pour la gestion durable des forêts

  Le Centre pour la Communication et le Développement Durable pour tous (CECOSDA) a marqué de sa...

Journalistes Communautaires: Ambassadeurs pour le Développement Durable

Journalistes Communautaires: Ambassadeurs pour le Développement Durable

  Le Centre pour la communication et le développement durable pour tous (CECOSDA), avec l’appui...

Participation du CECOSDA à l’atelier technique du groupe de travail UICN sur le foncier et la REDD+

Participation du CECOSDA à l’atelier technique du groupe de travail UICN sur le foncier et la REDD+

Le mercredi 09 novembre 2016 s’est tenu à l’hôtel relais saint André de Mbalmayo l’atelier...

  • CECOSDA célèbre l'édition 2017 de la journée mondiale de l'eau

  • le CECOSDA soutient la certification forestière pour la gestion durable des forêts

  • Journalistes Communautaires: Ambassadeurs pour le Développement Durable

  • Participation du CECOSDA à l’atelier technique du groupe de travail UICN sur le foncier et la REDD+

Strategies du CECOSDA

Soyons ECOFAVORABLES!

5 gestes simples pour le développement durable au Cameroun !
Oui à un Cameroun Durable!
Les 3 Piliers du Développement durable
La couche d'ozone en bref

Projet Green Alert Network

APPUI TECHNIQUE

  Le CECOSDA accompagne les organisations

 

  - Enquêtes opérationnelles

  - Conception des stratégies CCC;

  - Supports de communication;

  - Meilleurs pratiques et

     « storytelling »;

  - Plan de communication

     opérationnelle ;

  - Conception vidéo et

     documentaires ;

  - Site web des projets de

     développement durable.

 

ONG Jobs

De l’eau potable pour tous : une réalité durable a HAMADJANGUI

Habiter le “Château d’eau du Cameroun” et pâtir des maladies et de la rareté hydriques peuvent sembler contradictoire, mais demeure cependant vrai. Afin d’apporter des esquisses de réponses à ce problème, le CECOSDA s’est proposé de former les femmes de Hamadjangui à la potabilisation de l’eau

Le traitement de l’eau de consommation est un enjeu majeur de santé publique dans les localités camerounaises, notamment dans la région septentrionale du pays. Malgré  son statut de « château d’eau du Cameroun », la région de l’Adamaoua n’échappe pas à cette réalité. Aussi, fidèle à son optique de garantie de l’accès à une eau de qualité pour le plus grand nombre de communautés villageoises, le Centre de Communication sur le Développement Durable pour Tous (CECOSDA) a organisé le 06 décembre 2014, une causerie éducative avec les femmes du village de Hamadjangui (Région de l’Adamaou).

Menée par l’équipe du CECOSDA en charge de cette région, la rencontre a fait suite à une enquête sur les connaissances des femmes de la localité en termes de maladies hydriques et de procédés potabilisation de l’eau de consommation. Des remontées de terrain, il est apparu que la cible était globalement au fait des risques de santé liés à la consommation de l’eau souillée, surtout en saison sèche, mais souffrait d’en consommer faute de mieux.

 

Aussi, la première partie de la causerie a consisté en un échange orienté sur l’évocation par les femmes des risques liés la consommation d’une eau non potable, puis sur la présentation d’un certain nombre de procédés de potabilisation.

Cette phase discutée a fait place à une séance pratique, qui a consisté en la démonstration de diverses méthodes de potabilisation de l’eau. Les femmes ont ainsi respectivement pu découvrir le procédé par combinaison des méthodes de sédimentation (décantation et coagulation par la poudre de Moringa), de filtration (usage d’une étoffe en coton très fin) et de chloration (à l’aide de quelques gouttes d’eau de javel). Les questions posées par les participantes sur l’efficacité du fait de verser de l’eau de javel mensuellement dans un puits ont permis d’insister sur la nécessité de combiner les trois moyens de traitement de l’eau à domicile afin de lutter le mieux possible contre les diverses formes d’impureté des eaux des cours et des puits peu ou pas traités.

C’est riches et ravies de ces nouveaux savoir-faires, que les femmes de Hamadjangui ont tenu à exprimer leurs gratitude au CECOSDA, promettant à l’équipe de porter à leurs congénères absentes, « ces messages sources de vie ». A ces promesses, Nadine EKOUMA EPANDA, chef de délégation, a répondu en rappelant aux femmes la nécessité de joindre leurs acquis au respect des conditions de propreté et de couverture  des récipients de conservation et des mains au moment de se servir à boire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rapport annuel 2015

NewsLetter

Télécharger

sustainability 001

sustainability 002

Sustainability Juillet 2015

 

PNSEE Cameroun

NOTRE RESEAU DE LA C4D

 

CECOSDApro  CECOSDAPRO+

DES EXPERTS AU SERVICE DE

 

L’Eau,

Le Changement Climatique

et de la Sécurité Alimentaire

 

Vous êtes intéressé & souhaitez devenir membre ? Cliquer ici

 

Nos Partenaires

        unesco